Bienvenue à Lyes, rédacteur ciné pour Mon Paris Joli

Cela fait 5 ans maintenant que vous me suivez dans mes Z’aventures et je vous remercie de tout coeur pour votre fidélité qui me touche beaucoup.

Pour vous faire découvrir encore plus d’actualités, je suis ravie de vous annoncer l’arrivée de Lyes en tant que rédacteur cinéma pour Mon Paris Joli.

Je vous propose d’apprendre à mieux le connaître à travers son interview spécial ciné :

Selon toi, qu’est-ce qu’un « bon film » ?
Lyes : Je pense que chaque film arrive à trouver son public d’une façon ou d’une autre, que ce soit au cinéma, lors de sa sortie en DVD/Blu-ray ou en streaming. Même si aujourd’hui j’ai quand même l’impression qu’on a de plus en plus tendance à juger de la qualité d’un film par rapport à son nombre d’entrées en salle.

Heureusement, il y a eu quelques contre exemples en ce début d’année, avec des films comme Glass de M. Night Shamalan ou Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez. Deux films qui ont réussi à susciter un réel intérêt et généré beaucoup de réactions, sans pour autant surperfomer au box office. J’espère que cela poussera les studios à prendre plus de risques.

En ce qui me concerne, les films qui me touchent sont ceux qui arrivent à me faire ressentir de façon très forte les émotions des personnages.

Pour en citer quelques-uns sortis récemment, j’ai été en apnée pendant une grosse partie d’Hereditary (Hérédité), le premier film de Ari Aster avec la fantastique Toni Colette. J’ai pleuré pendant 20 minutes durant Capharnaüm de Nadine Labaki. Je suis resté cloué à mon fauteuil, incapable de quitter la salle après Mother de Darren Aronosfky. Tout dernièrement, j’ai été ému par la sensibilité, l’honnêteté et l’innocence qui pouvaient se dégager de Shehezade, malgré un sujet très dur. Le film est touchant, aussi bien dans la réalisation de Jean-Bernard Marlin que dans le jeu de ses acteurs.

Quel est celui que tu ne te lasses pas de revoir ?
Lyes : Toy Story, sans aucune hésitation ! Nous sommes en 1996 et j’ai 7 ans. Je me souviens encore d’avoir été bluffé par le tout PREMIER film animé par ordinateur. J’ai depuis usé une VHS et un DVD avant d’opter pour une version digitale. L’une des particularités chez Pixar et probablement la raison de leur succès, réside dans leurs personnages. Ils n’ont rien d’humain et pourraient paraître insignifiants en temps normal (des jouets, des insectes, un poisson, des voitures, des monstres, des émotions) mais représentent, malgré tout, ce qu’il y a de plus beau chez l’homme.

Dans un registre complètement différent, je suis tombé sous le charme de Comet de Sam Esmail sorti en 2014. Je le regarde une fois par an depuis et j’ai l’impression de le redécouvrir à chaque fois. Ce film est beau, simple, intelligent et ses personnages complexes.

Celui que tu es impatient de découvrir cette année ?
Lyes : Au-delà de la découverte de films, je pense que 2019 va être une année très intéressante pour le cinéma côté US.

Ce sera clairement l’année des franchises. En tête, le bulldozer Disney sortira 1 film par mois, des live actions (Aladdin, Dumbo, le Roi Lion, Maléfique 2), des films d’animation (Toy Story 4 et La reine des neiges 2), Marvel (Captain Marvel, Spider-Man Far From Home, Avengers 4) et l’épisode 9 de Star Wars, très attendu par les fans.

Warner Bros, de son côté a enfin réussi à trouver la bonne recette pour ses films DC (après les de Wonder Woman et Aquaman, Shazam! arrive dans les salles en Avril) et se repose sur des franchises déjà bien installées (Godzilla et IT Chapter 2). Le studio lancera également le très attendu Pokemon : Detective Pikachu en Mai.

Universal, que l’on ne voit jamais venir mais qui nous surprend chaque année, nous réserve de belles surprises comme le dernier volet de trilogie Dragons, le nouveau Terminator ou le snipoff de Fast and Furious. Toute cette liste donne un peu le tournis.

En parallèle aux grosses sorties cinéma et après la victoire d’Alphonso Cuaron avec Roma aux Oscars cette année, on peut voir plusieurs figures chevronnées (Martin Scorsese avec son Irish Men ou encore Zack Snyder) se tourner vers Netflix. Cette plateforme offrirait peut-être plus de liberté créative à ses réalisateurs ? Je me demande si l’on se dirige vers la fin du film plus intimiste en salle ?

Pour ma part, j’attends de découvrir le fameux Us de Jordan Peele. Je suis curieux de voir ce qu’il nous réserve après Get Out. Je suis aussi très content de voir enfin, Lupita Nyong’o (l’actrice principale de Us) porter un film.

J’ai également hâte de voir Ad Astra de James Grey, MidSommar de Ari Asher, Benedetta de Paul Verhoven avec Virginie Effira et évidemment, Il était une fois à Hollywood de Quentin Tarantino.

Plutôt Terence Malik, Quentin Tarantino, Scorsese ou Tim Burton ?
Lyes : J’ai beaucoup d’admiration pour ces réalisateurs mais je dirais plutôt, Stanley Kubrick, Park Chan Woo, Darren Aronofsky, Hayao Miyazaki et Ettore Scola. Impossible de n’en choisir qu’un seul ☺

Pop Corn ou Glace ?
Lyes : Hahaha le cinéma est presque une expérience religieuse en France et c’est une très bonne chose. J’ai l’impression que nous sommes plutôt attentifs, assez disciplinés et silencieux quand il s’agit de regarder un film. Tout ça pour dire, pas de sucre pour tonton Lyes ☺

Premier rang ou au fond de la salle ?
Lyes : J’ai mon petit rituel. Quand cela est possible, j’aime me placer en milieu de rangée en plein milieu de la salle. Bien en face de l’écran !

3D/4D/5D ou ciné classique ?
Lyes : Je pense surtout que la technologie doit être au service du film et non un simple gadget qui permettrait de gagner 5€ en plus sur le prix d’un billet.

J’ai récemment fait l’expérience du Screen X (écrans projetés sur trois murs d’une salle) de l’IMAX (une meilleure résolution d’images sur un écran plus grand) et du 4DX (3D + mouvements du fauteuil, odeurs, eau, lumières, vents, etc). Je trouve que c’est une bonne chose que les cinémas se modernisent et investissent dans ce genre de technologies encore trop peu présentes en France.

C’est maintenant aux studios d’intégrer ses nouveaux outils lors de la réalisation de grands divertissements, comme l’avait fait James Cameron en 2009 pour Avatar.

Ta réplique culte ?
Lyes : J’ai revu récemment Sunset Boulevard, j’ai toujours aimé cet échange entre Gloria Swanson et William Holden :

« I remember you, you used to be a big star »
« I am still big, it’s just the movies that have become smaller »

« Je me souviens de vous, vous étiez une grande vedette »
« Je suis toujours grande, ce sont les films qui sont devenus petits »

On arrive à capter l’essence du personnage Norma Desmond en l’espace d’une seule réplique, c’est fabuleux !

Ta BO de film préférée ?
Lyes : C’est vraiment difficile car j’aime beaucoup de compositeurs, Micheal Giaccino, Joe Hisaishi, Clint Mansell, Bernard Herrmann, Hans Zimmer. Tom Holkenborg (Junkie XL) reste celui qui me parle le plus en ce moment.

Si je ne devais choisir juste une BO, je dirais In the Mood for Love de Shigeru Umebayashi car sa musique l’emporte sur tout le reste, elle pourrait se substituer aux dialogues.

Les 2 stars montantes du cinéma (tous pays confondus) ?
Lyes : Kenza Fortas, je suis vraiment content de sa victoire amplement méritée aux Césars cette année. Sa performance dans Sheherazade était époustouflante et son jeu viscéral. C’est impressionnant sachant qu’elle n’avait jamais joué auparavant. Elle s’est abandonnée à son réalisateur sans aucune retenue, merci à elle ! J’ai hâte de la voir aux cotés de Sandrine Bonnaire ☺

Je dirais aussi Sofia Bouttela. Je suis très fier de voir comment elle arrive tout doucement à se faire une place aux États-Unis. Elle a un regard profond, un physique de léopard, je la trouve vraiment captivante !

Mais j’ajouterais également, Lucas Hedges, Henri Golding, Rami Malek et Marhershala Ali qui vient de gagner son deuxième Oscar en l’espace de 4 ans ! Le paysage cinématographique prend des couleurs et ça nous fait beaucoup de bien.

Un mot pour les lecteurs de MonParisJoli ?
Lyes : Hello les amis, j’espère de vous croiser prochainement au cinéma. N’hésitez pas à nous solliciter Zaza et moi si vous souhaitez des recommandations ou notre avis sur les prochaines sorties ☺

À très vite pour découvrir la première critique ciné de Lyes !

Princess Zaza

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.