Portrait de Gamer #43 @gameusefr

Gameuse

Je suis ravie d’accueillir dans ce nouveau numéro de #PortraitDeGamer une vraie passionnée de jeux vidéo : Yuna – @gameusefr ! Je vous invite d’ailleurs à suivre son projet qu’elle va prochainement lancer : @GeekGirlsFr (des girls rédactrices, youtubeuses, streameuses….) C’est parti !

D’où vient ton intérêt pour le jeu vidéo ?
Yuna : Je crois qu’il a toujours été là, en fait. C’est d’abord grâce à mes parents, car ils ont vite su déceler chez moi un vif intérêt pour tout ce qui concerne les jeux vidéo. Avant d’avoir ma première console (à l’âge 5 ans), lorsque l’on faisait les courses, on n’arrivait pas à me décoller du rayon des jeux électroniques et ordinateurs éducatifs.

J’ai aussi souvent piqué le PC de travail de mon père pour jouer aux jeux qui étaient installés dessus (Lemon Stand sur Apple II, Jazz Jackrabit, Lemmings 3D, un jeu de voiture dont j’ai oublié le nom…). J’ai eu cette chance d’avoir des parents plutôt modernes qui ne m’ont jamais bridée dans l’intérêt que je portais aux jeux vidéo.

Ils ont un jour décidé de m’offrir la NES et l’incontournable jeu Super Mario. C’est à ce moment que la grande aventure du jeu vidéo a vraiment commencé pour moi et elle continue aujourd’hui. J’ai pu jouer un nombre d’heures incalculables sans qu’on me dise quoi que ce soit, sans que l’on ait peur pour moi. C’était une passion comme les autres, enrichissante et épanouissante.

vgo-nes-supermario_03-vgo

Quel a été ton premier coup de coeur pour un jeu vidéo ?
Yuna : Des coups de cœur, j’en ai eu énormément. Mais le tout premier, je crois que c’était à l’âge de 8 ans lorsque l’on m’a offert la PS1 à Noël. La console était accompagnée du jeu Tomb Raider II. Au début, j’avoue que j’étais plutôt effrayée car j’étais assez jeune et je n’avais encore jamais incarné un personnage avec des flingues, confronté à de « vrais » ennemis/dangers…

Mais j’ai vite passé cet état pour m’immerger complètement dans cet univers à la Indiana Jones avec les montées d’adrénaline, les énigmes et puzzle, les phases d’aventures…. En fait, plus j’avançais dans le jeu, plus j’avais envie de devenir comme Lara Croft , l’héroïne du jeu.

Tomb-Raider-II

Et ton meilleur souvenir de jeu vidéo ?
Yuna : La découverte de la saga Metal Gear Solid.

J’ai découvert le premier volet du jeu sur une démo PS1, que j’ai acheté en version complète par la suite et j’ai été scotchée par la qualité sonore, visuelle, scénaristique, l’univers… La chanson de fin (The Best Is Yet To Come) restera toujours gravée dans ma tête car elle est juste magnifique !

La première fois que j’ai joué à ce jeu, je pensais, au travers du personnage principal, Snake, être « actrice » d’un véritable film d’action. C’était palpitant, passionnant, effrayant mais ultra intéressant.

En revanche, j’ai toujours trouvé l’histoire du jeu très complexe. D’une part parce que la première fois que j’y ai joué j’étais très jeune. Et d’autre part parce qu’il y a énormément de subtilités et de parallèles réalité/fiction qui demandent qu’on s’accroche violemment pour ne pas être vite fait perdus.

Mais on sent qu’Hideo Kojima et son équipe travaillent énormément lors de la création du background et du scénario du jeu avec une certaine morale d’un point de vue géopolitique.

metal-gear-solid-V-Ground-zeroes

Ton jeu de rétrogaming coup de coeur ?
Yuna : Tombi ! sans aucune hésitation. Il s’agit d’un jeu de plate-formes sorti sur la PS1. On y incarne un étrange garçon aux cheveux roses partant à la recherche du bracelet de son grand-père, volé par des cochons maléfiques… Rien que ça.

La première fois que j’ai pu y jouer, c’était via les CD de démo vendus avec le magazine officiel Playstation. J’avais 7 ou 8 ans à l’époque et je pense que l’univers décalé et coloré s’est définitivement gravé dans ma mémoire. A ma grande tristesse, je n’avais jamais pu trouver la version complète à l’époque.

Ce n’est que récemment que j’ai pu la télécharger sur le PSN de ma PS3 pour mon plus grand bonheur. Mon enthousiasme est resté intact et je trouve, encore aujourd’hui, que ce jeu est très très bon.

tombi1

Une rencontre avec une personnalité emblématique du jeu vidéo t’a t’elle marquée ? 
Yuna : Malheureusement, je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer une personnalité du jeu vidéo. Mais si j’avais la possibilité d’en rencontrer une, je citerais Hideo Kojima pour avoir l’occasion de lui dire à quel point j’admire son travail.

Kojima

As-tu 3 twittos à suggérer à nos lecteurs pour être incollable sur l’actu du jeu vidéo ?
Yuna : C’est assez difficile de ne citer que 3 twittos, mais je dirais :

  • @leveilleur02 qui tient son blog avec passion et qui me soutenait déjà au tout début de mon blog,
  • @actu_jv dont l’équipe effectue un très bon travail et que je félicite pour sa chronique Les filles aux manettes,
  • @callmeflowie qui est aussi une blogueuse ultra passionnée et très sympa !

Quel personnage de jeu vidéo voudrais-tu incarner ?
Yuna : Depuis gamine j’ai toujours eu envie d’incarner Lara Croft. Elle représente pour moi une femme forte et courageuse n’hésitant pas à partir à l’aventure dans les 4 coins du monde et à braver tous les dangers pour retrouver des vestiges mystérieux du passé.

Pour la petite anecdote, quand je n’étais encore qu’une enfant, je me déguisais en Lara Croft (avec les habits et les flingues en plastiques…) j’insérais l’OST du jeu dans mon lecteur de disques et je me mettais dans la peau de l’héroïne, réinventant les scènes d’action dans  ma chambre… De bons souvenirs !

Bon, en vrai… J’ai peur de l’orage et rien que prendre le métro parisien représente une sacrée aventure pour moi, donc pour le côté femme forte, on repassera.

raider-lara-croft-lara-croft-big

A quel jeu es tu impatiente de pouvoir jouer ?
Yuna : Sans grande surprise, le prochain MGS The Phantom Pain. Cependant, je reste un peu sur mes gardes car le petit aperçu que j’ai eu avec Ground Zeroes m’a un peu laissée sceptique et de plus, cette partie de l’histoire de MGS (peu de temps après Peace Walker) me captive beaucoup moins que les autres volets. Mais j’aime beaucoup le travail de Kojima et je veux croire que je serai agréablement surprise.

MGSVPhantomPain

Sur quelles plateformes digitales peut on te retrouver ?
Yuna : Tout d’abord sur mon blog Gameuse.fr pour suivre toutes mes aventures vidéo ludiques. Ailleurs, on peut me retrouver via ma page Facebook : facebook.com/gameusefr et Twitter : @gameusefr.

Également sur ma chaîne Youtube où je vous présente divers jeux vidéo dans une ambiance de détente : youtube.com/gameusefr.

Bientôt on pourra aussi me retrouver sur le site Geekgirls.fr avec mon équipe de choc ! (À découvrir aussi sur Twitter : @geekgirlsfr et Facebook : facebook.com/geekgirlsfr)

Un dernier mot pour les lecteurs ?
Yuna : S’il n’y avait qu’un seul mot à dire je dirais : Merci !

J’ai ouvert mon blog en juin dernier et je reçois déjà de nombreux messages d’encouragement, de compliments, de conseils et surtout beaucoup de soutien.Alors pour tout ça, MERCI à tous !

Et pour ceux qui ne me connaissent pas encore, sachez que vous êtes les bienvenus dans mon univers !

Merci également pour l’accueil que vous avez fait au projet Geek Girls. Je suis impatiente de le voir prendre vie…avec VOUS.

aCPjeIyz_400x400

Let’s play,

Princess Zaza

Laisser un commentaire