Les savons de Marseille LEFADA : qualité, authenticité et passion

Le savon de Marseille est un produit mondialement connu qui a fait la renommée de la cité phocéenne ! Souvent utilisé pour les tâches ménagères, il est aussi reconnu pour ses propriétés dermatologiques et écologiques.

Vêtu de la traditionnelle tenue de marin provençal et coiffé d’une baratine rouge, LEFADA vous attend autour du Vieux Port de Marseille, installé sur sa barque marseillaise, entouré de ses savons. Prenez le temps d’aller à sa rencontre, vous passerez un très agréable moment et apprendrez plein de choses !

Il vous contera avec enthousiasme, passion et avé l’accentl’Histoire du savon de Marseille en l’agrémentant de nombreuses anecdotes, souvent peu connues, pour le plus grand plaisir des marseillais et des touristes.

Le savon de Marseille, est un produit 100% naturel, composé de 4 ingrédients : huile, soude, sel et eau. Ses origines sont multiples mais dans sa version la plus contemporaine, il serait issu d’un savon fabriqué au Moyen Orient, dont les Croisés auraient ramené le savoir faire.

Pour l’anecdote, le symbole de la croix bleue azur sur fond blanc qui figure sur le pavillon de la ville de Marseille signifie que Marseille est un port ami et sûr pour les Croisés sur la route de la Terre Sainte ou sur le retour du  Croissant fertile, terre où l’on retrouve l’ancêtre du savon de Marseille, plus particulièrement à Alep en Syrie pour le plus connu.

On le sait moins mais il y a également le savon de Naplouse, en Palestine à 70 kms de Jérusalem ville Sainte. Dans la même région, au Liban à Saïda, se trouve la plus vieille savonnerie en activité au monde. Mais c’est à Marseille, que le savon a pris son essor et qu’il est devenu un produit incontournable. LEFADA

En discutant avec LEFADA, j’apprends que le procédé de fabrication traditionnel du savon de Marseille comprend 7 étapes :

  • la saponification ou « empâtage » 8/10 heures (mélange des matières premières et transformation progressive des huiles en pâte de savon, sous l’effet de la soude et de la chaleur),
  • la cuisson au chaudron 4/5 jours puis laisser reposer 36/48 heures,
  • le relargage (pour éliminer l’excès de soude et les impuretés)
  • le séchage 15 jours
  • le découpage (le savon solidifié est découpé en cubes),
  • l’estampillage (le savon est frappé du label « Savon de Marseille » et des « 72% d’huile d’olive »),
  • et enfin l’affinage 6 mois

Et oui, fabriquer un authentique savon de Marseille est un processus long et exigeant, cela explique son coût pour faire un savon de qualité. C’est pourquoi au final, on en trouve extrêmement peu. C’est un produit rare, que l’on pourrait qualifier de luxe. LEFADA

Pour garantir la qualité de ses savons, les produits LEFADA sont d’ailleurs fabriqués exclusivement par la savonnerie Le Sérail, l’une des trois dernières savonneries traditionnelles de Marseille et la seule détenue par la même famille depuis sa création.

Le succès du savon de Marseille est dû à son passé prestigieux : à l’époque c’était le seul savon sur le marché et il est d’une efficacité redoutable, on peut littéralement tout faire avec, se laver le corps et les cheveux, se brosser les dents, se raser, nettoyer le linge et l’ensemble de la maison, lavez les animaux domestiques (chien, chat, chevaux,..), traiter les plantes contre les pucerons,… LEFADA

LEFADA me confie aussi avec enthousiasme qu’il reste quand même beaucoup de choses de l’âge d’or du savon de Marseille tel qu’on l’a connu au 18è et 19è siècle :

La ville en elle même car l’industrie de la savonnerie a enrichie Marseille et l’a façonnée avec de nombreuses demeures de maîtres, des hôtels particuliers ayant appartenus aux propriétaires de savonneries. Et aussi des familles connues, tel que la famille d’Edmond Rostand ou Edmonde Charles-Roux, issue d’une grande lignée de savonniers.

Par contre, il ne reste que 2 ou 3 savonneries en activité dans les quartiers Nord de Marseille (il y en avait 108 au 19è siècle). On trouve encore des vestiges des savonneries, comme les grandes cheminées qui sont aujourd’hui protégées en tant que monument historique. Quant aux musées dédiés, il en existe quelques uns mais il s’agit plus d’initiatives à caractère commercial pour légitimer auprès du grand public le savon fabriqué de manière industrielle qu’un réel travail de mémoire mettant en avant le savoir-faire traditionnel. LEFADA

Vous l’avez compris, LEFADA est attaché à la qualité et au respect du savoir-faire traditionnel du savon de Marseille.

Au-delà de la gamme de savons parfumés à base de savon de Marseille (muguet, figue, rose, lavande, chèvrefeuille, olives…), vous trouverez surtout la version la plus authentique, celle non raffinée, « le vrai savon » comme disent les puristes.

Un bon savon de Marseille ne doit pas avoir un aspect parfait, il ne doit pas être sous un emballage cellophane ou dans une boîte complètement hermétique. Il doit avoir une couleur verdâtre parfois marron, cela dépend de l’huile et du temps de séchage, parfois il est blanc cassé et tire vers le beige, si c’est un savon uniquement avec de l’huile de coprah. Il a une odeur particulière, on aime ou on aime pas mais votre corp et la nature l’aimeront c’est sûr ! LEFADA

© Mitra Etemad/Trendys Le Mag

Aujourd’hui il n’existe pas d’appellation contrôlée pour le savon de Marseille. De nombreux savons se prétendent donc être « savon de Marseille » sans en avoir les composants naturels et ses caractéristiques écologiques. Il faut donc être un minimum vigilant.

Pour LEFADA, la création d’une appellation contrôlée serait une bonne idée mais il n’y croit pas.

Les savonniers qui utilisent la méthode artisanale traditionnelle décrite ci-dessus ne sont que 3 et n’ont pas assez de poids économique pour faire valoir cette reconnaissance auprès des autorités officielles, contrairement aux industriels qui produisent des savons avec des bondillons de savon issus de l’industrie, tout en se disant artisans et en laissant croire à tort qu’ils fabriquent du vrai savon de Marseille. Alors méfi ! LEFADA

Un grand merci à Rafik, LEFADA, pour ce bel échange que nous avons eu. D’autant plus que ma grand-mère maternelle a travaillé aux savonneries marseillaises Le fer à cheval , le Sérail et l’Abat-jour dans sa jeunesse, un superbe souvenir que Le Fada m’a permis de me remémorer !

Le savon de Marseille est le cadeau idéal à offrir pour ramener un petit bout de Marseille à sa famille, ses amis, ou tout simplement se faire plaisir.

Alors la prochaine fois que vous passez à Marseille, allez voir LEFADA sur le Vieux Port !

Retrouvez LEFADA sur les réseaux sociaux : Facebook.

Princess Zaza

Laisser un commentaire