Portrait de Gamer #44 @StMichelOnline

Portrait de Gamer Jean François Morisse

Journaliste spécialisé dans le jeu vidéo, vous avez certainement déjà lu ses articles dans Jeux Vidéo Magazine, The Game ou Metronews, je suis ravie d’accueillir Jean-François Morisse pour ce nouveau numéro de Portrait de Gamer !

D’où vient ton intérêt pour le jeu video ?
JFM : Sans doute de mon père qui curieux, avait acheté la console Atari 2600 il y a des années. Puis il y a eut la CBS Colecovision, la Master Sytem, la Megadrive… et la machine était lancée. En jouant à tous ces jeux je me suis toujours demandé qui étaient les gens derrière ces aventures souvent extraordinaires. J’ai eu la chance depuis toutes ces années d’en rencontrer un très grand nombre.

atari2600a-e42593

Console Atari 2600

Quel est ton meilleur souvenir de jeu vidéo ?
JFM : Il n’y a en pas un seul mais sans doute mille depuis le temps. J’ai commencé en 1991 avec Joypad puis PlayStation Magazine. Si je ne dois retenir qu’une seule chose, cela serait peut-être mon expérience de joueur dans World of Warcraft. Durant quelques mois j’ai rencontré des joueurs formidables. J’ai eu la chance de me faire une amie dans ce jeu (Céline, une joueuse géniale) sans que nous ne nous soyons jamais rencontrés IRL, en vrai. C’est aussi cela quelque part la magie du jeu vidéo : nous faire partager des expériences uniques et intenses avec les autres.

world-of-warcraft-10-ans-1024x576

Et ton dernier coup de coeur ?
JFM : L’ombre du Mordor. Un titre original au milieu des innombrables suites et déclinaisons. Le jeu n’est pas parfait mais il se dégage de celui-ci une vraie belle énergie épique que j’adore. J’ai hâte d’aller faire un tour chez Monolith découvrir la suite qui sera très certainement en chantier très rapidement.

1296555-la-terre-du-milieu-la-ombre-du-mordor

Une rencontre avec une personnalité emblématique du jeu vidéo t’a t’elle marquée ?
JFM : Il y en a beaucoup. Cela fait plus de 20 ans que je côtoie les créateurs de jeux vidéo et les patrons des studios. Christophe Balestra, Peter Molyneux, Glen Schofield, Alexey Pajitnov, David Cage, Michel Ancel, Andrew House… des gens formidables pour des rencontres uniques. Grâce à nos Masterclass Jeux Vidéo nous offrons désormais la possibilité aux joueurs de rencontrer aussi ces grands noms du jeu vidéo.

L-integralite-de-la-Masterclass-Jeux-Video-avec-Michel-Ancel_999x564

Photo Jeux Vidéo Magazine

maxresdefault

Photo Jeux Vidéo Magazine

As-tu 3 twittos à suggérer à nos lecteurs pour être incollable sur l’actu du jeu vidéo ?
JFM : 

  • l’incontournable Julien Chièze de Gameblog, camarade de longue route que j’adore et que je suis avec assiduité,
  • son comparse Poufy me fait aussi bien rire avec ses nombreux tweets décalés,
  • sinon, je trouve Yuna de gameuse.fr plutôt intéressante aussi.

Quel est ton top 3 des jeux du moment ?
JFM : Tu l’as compris, L’ombre du Mordor. Tu peux ajouter une bonne dose de Far Cry 4 avec une bonne rasade de Dragon Age Inquisition et tu auras le programme de mes nombreuses soirées depuis quelques semaines.

IMG_9435

Quel personnage de jeu vidéo voudrais tu incarner ?
JFM : Sans hésitation John Marston le héros de Red Dead Redemption, incontestablement un des plus grands jeux de l’histoire du jeu vidéo. C’est un homme digne face auquel le joueur éprouve une véritable empathie. On peut, chose rare dans un jeu vidéo, partager ses sentiments.

Rdr_john_marston06

A quel jeu es tu impatient de pouvoir jouer ?
JFM : Uncharted 4 forcément. C’est aujourd’hui LE jeu nouvelle génération le plus attendu. Et quelque chose me dit qu’on devrait prochainement en entendre parler.

uncharted-4-E3

Quels sont selon toi, les prochaines avancées en matière de jeu vidéo pour aller plus loin dans l’expérience de joueur ?
JFM : Je pourrai citer les éternelles Oculus Rift et compagnie. Peut-être. Je pense surtout que la diffusion des jeux vidéo va changer. Les jeux à 70 euros n’existeront plus dans quelques années. Je crois beaucoup au « cloud gaming » et à un modèle comme Netflix dans le jeu vidéo. Netflix pourrait d’ailleurs très bien s’y mettre. Tout comme Amazon.

Nous avons aujourd’hui la dernière ou l’avant dernière génération de consoles de salon. D’ici quelques années, nous n’aurons plus qu’une seule « box » qui nous fournira les accès internet, le téléphone, les films, la musique et bien évidemment le jeu vidéo. Une fois le jeu vidéo accessible pour tous à des prix raisonnables son image et avec lui celle des joueurs changera définitivement. Cela fait plus de 20 ans que nous travaillons à ce changement dont bientôt 15 avec Jeux Vidéo Magazine.

cloudgaming

Source photo : arnaud-froudiere.com

Sur quelles plateformes digitales peut on te retrouver ?
JFM : On peut me retrouver sur Twitter évidemment (@StMichelOnline) mais aussi sur le site de Metronews et du côté de Jeux Vidéo Magazine et The Game. Pour me croiser en live, il suffit de se rendre à l’une de nos Masterclass Jeux Vidéo.

Un dernier mot pour les lecteurs ?
JFM : Continuer à nourrir et à partager votre passion avec les autres. Restez ouverts, alertes et positifs et laissez les « haters » imbéciles bouder dans leur coin. La passion du jeu vidéo doit être une chose joyeuse, un plaisir que l’on partage. Après tout, ça n’est que du jeu vidéo.

2009-grand-cru-pour-le-jeu-video-4128272ilrua

Let’s play,

Princess Zaza

Laisser un commentaire